Chet Valsharen Index du Forum

Chet Valsharen
La Cité des Rois

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Umrae [Validé]

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chet Valsharen Index du Forum -> Hors Jeu -> Inscriptions -> Fiches Validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Umrae
Maîtresse d'Arach Tinlith

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 18
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Mar 13 Mai - 23:07 (2008)    Sujet du message: Umrae [Validé] Répondre en citant

Personnage

Prénom:
Umrae

Nom de la Famille:
Symryvvin

Titre:
Maîtresse d'Arach Tinlith

Race:
Elfe noire

Classe:
Prêtresse

Description Psychologique:
Froide et calculatrice, Umrae ne laisse jamais aucun sentiment que ce soit, ni la colère, encore moins la pitié, lui dicter ses actes. Toujours maîtresse d’elle-même, elle réfléchit avant d’agir ou de parler, pesant le pour et le contre en toute situation. Vouée à servir sa Maison en devenant prêtresse de Lolth, rien ne fut laissé au hasard concernant son apprentissage. Dotée d’un sens inné de la diplomatie et de la politique, elle fut consciencieusement initiée au fonctionnement de la citée. Parallèlement à cet enseignement académique, sa cruauté naturelle fut mise en exergue au cours d’un apprentissage minutieux et systématique de la douleur sous toutes ses formes, qu’il s’agisse de la donner ou de la recevoir ...

Description Physique:
Des cheveux blanc pur qu’elle porte très longs et libres, des traits fins et délicats, un port altier et une peau d’ébène que viennent illuminer des yeux d’un bleu si clair et si glacé qu’il en paraît presque blanc, Umrae choisit toujours de longues robes, de préférences blanches ou rouges faites d’étoffes riches, légères et soyeuses, épousant son corps élancé.
Si son visage a le sourire facile, celui-ci n’atteint pourtant jamais son regard, d’une froideur sans égale.
Des bracelets d’argent finement ciselés courent le long de ses bras, serrés haut sur le biceps ou enserrant un poignet d’apparence délicate. Des motifs complexes évoquant la Mère y sont gravés, entremêlés d’un symbole plus rare représentant l’astre sélène.

Histoire:
La Maison Vil'niss était de moindre importance et, à vrai dire, ne devait sa seule survie qu'à son prestige passé allié à son insignifiance présente.
Xae Vil'niss, mère de la matrone actuelle Arabath, avait laissé derrière elle comme une aura de crainte respectueuse qui, aujourd'hui encore, conférait à cette ancienne Maison une toute relative impunité dans le jeu cruel et sans pitié des Maisons de la Cité.
Grande Prêtresse de Lolth, elle jouissait des faveurs de la Reine araignée, tant il est vrai que ses offrandes à sa Déesse étaient sans pareilles. Des orgies de sacrifices et de tortures d'un raffinement si subtil que le supplicié pouvait tenir des heures durant sans mourir.
Xae avait en sa possession un grand nombre d'esclaves de toutes races, parmi lesquels elle puisait allégrement de nouvelles victimes selon son bon plaisir.
Aegir, son favori et père de son unique fille, Umrae, était un éclaireur hors pair et expérimenté, mais par-dessus tout un bon mâle, qui connaissait sa place et savait comment contenter sa Maîtresse. Aussi, tout les mâles de la Maison Vil'niss –exceptés ceux chargés de la défense de la Maison et sa Matrone, et les quelques espions et assassins- étaient-ils entraînés dans un seul but : mener des expéditions en surface, d'observation d'abord et de rafles ensuite. Repérer des humains ou des pâles vivant de manière isolée, observer leurs habitudes, pour revenir au plus profond de la nuit, frapper vite et bien, et ramener ainsi des familles entières dans les geôles de Vil'niss Qu'ellar, et tout leurs biens dans ses coffres.
S'il y avait, parmi les prisonniers, de très jeunes enfants, ils étaient élevés pour devenir, selon les besoins ou les caprices des femelles, des esclaves domestiques, des cibles vivantes utiles à l'entraînement, ou encore des animaux de compagnies pour leur progéniture. Les malades ou invalides servaient de chair à Dridders. Les adolescents et les adultes quant à eux, étaient réservés aux sacrifices, les enfants servant mal cet usage, car moins résistants. Quoi qu'à l'occasion, torturer un enfant sous les yeux de sa mère était toujours une expérience des plus stimulantes.

La vie suivait donc son cours de la manière la plus paisible qui soit. La Maison tenait une place suffisamment avantageuse pour avoir un statut tout à fait convenable, mais n'était pas assez en vue pour attiser les convoitises et susciter l'éradication.
Il faut dire que Xae était une drow très avisée et opérait toujours avec beaucoup de prudence, et dans la plus grande discrétion. Ainsi des richesses impressionnantes s'étaient accumulées avec les années, en or et autres pierres précieuses, fruits des raids de surface, en connaissance aussi, mais surtout en influence.
Paradoxalement, cette position assez atypique au sein des Maisons de la Cité, valut à Xae la mort la plus humiliante qui soit : la mort naturelle.

Sa fille, Arabath, était une faible, paresseuse et inapte, qui avait vécu aux crochets de sa mère et qui, après la mort de celle-ci, dilapida les richesses si durement gagnées en menant une vie de débauche et d'excès, menant, lentement mais sûrement à la déchéance absolue de la Maison Vil'niss.
Elle engendra cinq enfants, trois filles: Umrae, Micar et Xirn; et deux fils, deux bâtards d'humain engendrés au cours d'une orgie quelconque.
Umrae fut prise en charge par Aegir, le favori de feu Xae, qui ne supportait pas de voir la Maison dépérir de la sorte. Umrae était le portrait craché de sa grand-mère, elle avait les mêmes yeux, la même vivacité d'esprit, et surtout beaucoup plus d'ambition que son inutile de mère. Il la confia donc aux prêtresses du Temple de Lolth.
Umrae arrivait au terme de son initiation quand elle réalisa que plusieurs Maisons complotaient l'éradication de la sienne. Elle agit en conséquence...

*Umrae attendait au palais, aussi nerveuse qu’une elfe noire puisse l’être, elle ne pouvait pas échouer, elle n’aurait pas de seconde chance, Arabath ne lui laisserait jamais le loisir de porter un autre coup si la dague ratait sa cible.Arabath était sa mère, mais ainsi vont les choses chez ceux de sa race, le sacrifice des uns, la trahison des autres, pour la sauvegarde de certains et l’ambition d’un seul. Aussi Umrae n’était troublée par aucun remord, seule l’angoisse de rater sa cible étreignait son cœur alors qu’elle patientait dans le vestibule obscur.La dague à la main elle se redressa, elle venait d’entendre la voix familière saluer les gardes en poste à l’extérieur, la porte s’ouvrit enfin et Arabath pénétra dans l’ombre de l’antichambre, avança de quelques pas, sans remarquer la présence de sa fille qui retenait son souffle juste derrière elle.La dague toucha le cœur du premier coup, Arabath n’eut que le temps d’adresser un dernier regard emprunt de surprise et de fierté mêlées à sa fille aînée, avant de s’écrouler sans vie sur le sol dallé.
Sans prendre le temps d’admirer son œuvre, Umrae se pencha sur le corps et s’employa à lui trancher la tête. De quelques gestes sûrs et précis, elle détacha la tête du corps et l’enveloppa dans une étoffe.*




Assise à l’ombre précaire d’un bouquet de buissons rabougris, Umrae ruminait des pensées aussi sombres que sa peau d’ébène.
Il lui tardait de voir la nuit tomber et envelopper ce monde inconnu et hostile de son manteau d’ombres bienfaitrices.
C’est la première chose qui l’avait accueillie une fois arrivée à la surface, la douleur, la morsure d’un soleil éclatant. Aveuglée, Aegir l'avait menée vers la végétation.
La fuite, c'était la seule solution. Son plan n'avait pas marché aussi bien que prévu, elle pensait que la vue de la tête d'Arabath dûment tranchée suffirait à calmer les velléités d'expansion des Maisons rivales, mais elle s'était lourdement trompée. Non seulement cela avait ravivé plus encore les convoitises, mais en plus, l'annonce de la mort de la Matrone Vil'niss avait aussi galvanisé les Maisons "en jeu" qui, jusqu'alors, n'avaient pas réussi à mettre sur pied une action consentie. C'est donc une alliance de quatre qui mena un raid aussi rapide que dévastateur sur Vil'niss Qu’ellar. Il leur avait suffit de moins d'une heure pour éliminer tous les membres de la famille, et massacrer toute la maisonnée jusqu'au dernier esclave.
Umrae ne devait son salut qu'à la loyauté d'Aegir qui était, d'une façon qui restait encore à éclaircir, au courant de l'attaque plannifiée. Il fit irruption dans ses appartements, l'attrapa par le bras et lui dit d'un ton qui interdisait toute réplique : suivez-moi, maintenant !

La nuit venue, ils se dirigeraient vers un passage qui leur permettrait de redescendre sous la surface, suffisamment loin de la Cité pour éviter tout éclaireur, et se mettraient alors en route vers une autre Cité. Umrae était dans une rage folle, il était rare qu'elle perdre son sang froid, mais tout aussi rare, voire inédit, qu'elle se retrouve dans une situation hors de tout contrôle, et, pour couronner le tout, dépendante de deux mâles quant à sa survie.
Sa rage s'était déversée sur Sordrin le soumis, elle l'avait fouetté avec une telle force qu'il ne lui restait plus de peau sur le dos. Elle l'aurait probablement tué si Aegir n'avait pas mis fin à son acharnement :
-Tu le tueras plus tard Jabbress, pour l'instant tu as encore besoin de lui.
Et alors qu'Umrae vrillait son regard glacé dans les yeux du vieux mâle, celui-ci dit encore, un léger sourire au coin des lèvres :
-Et tu as besoin de moi, ne l'oublie pas ...


Motivation à jouer:
Ma motivation est énorme mais mon temps libre est par contre très réduit...

Personnel

Prénom:
Est-ce bien nécessaire ?

Comment vous avez connu Chet?:
Par Szordrin








_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Mai - 23:07 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chet Valsharen Index du Forum -> Hors Jeu -> Inscriptions -> Fiches Validées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com