Chet Valsharen Index du Forum

Chet Valsharen
La Cité des Rois

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mise en exposition (libre)
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chet Valsharen Index du Forum -> Le Bazaar -> Quartiers, Ruelles et Commerces de la Cité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shalom


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 6
Féminin
Race: Homme

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 23:49 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Une cage simple, grossière, de bois noueux. Elle avait de lourde chaîne qui lui liaient les poignets ensemble derrière son dos, faisant saillir sa poitrine de son corset de cuir. Ses chevilles étaient liées ensemble et assise au fond de cette cage transporté par deux hommes, elle se faisait balloter de tous côtés. Le grand comfort quoi!

Shalom jeta un oeil à ses cuisses. Bien sur, on lui avait enlevé ses deux étuis ou elle gardait ses jolis poignards. Elle aurait bien aimé en lancé un à la tête de ses deux messieurs! Elle n'avait plus son épée à sa taille, ni son arc dans son dos. Elle se sentait nue sans ses armes. Fragilisée. Ce qui était le cas! Chose étrange, elle n'était pas baillonné. Autant en profiter alors.


" Hey! Vous là, les lâches qui m'ont attaqué de dos, en traitre. Oui vous! Vous m'emmenez où au juste? Allez soyez gentlemen. Défaites mes liens et on s'affronte mes mignons. Je vous fait une fleur, vous deux contre moi. En même temps."

Les deux hommes ricanèrent mais ne lui jetèrent pas un regard.

"Non ma jolie. Tu vaux plus si tu n'es pas trop amoché. Les drows aiment les jolies choses et savent comment en profiter. "

Nouveaux ricanement des deux hommes. Shalom resta coïte. Des drows? Elle n'en avait jamais vue, mais bien sur elle savait de quoi il en retournait. Redoutables guerriers et guerrières, solidement charpenté pour la plupart selon les racontards. Mais comment séparer le vrai du faux? Ces créatures ne montaient presque jamais à la surface. Ils restaient sous terre, cachés. Ainsi, ils achetaient des humains?

"Ma jolie, tu ne dois pas voir le chemin, désolé."

Shalom, ainsi menottée ne pu rien faire. Un bandeau couvrit ses yeux bleus, un produit fut placé devant ses narines et elle perdit connaissance.

C'est les clameurs d'une foule qui la tira du sommeil. Elle ouvrit les yeux et les referma aussitôt. Des drows. Uhe foule de drows hilares, amusés, criant, vociférant en sa direction. Shalom rouvrit les yeux. Elle vit qu'il y avait deux humains qui l'entourait et plus loin il y avait une autre humaine. Ils étaient tous les quatre suspendu à une poutre en parallèle avec le sol. Le bout de leur pieds ne touchaient pas le sol. Les poignets et les chevilles enchainés.

Shalom parcourut la foule des yeux, ne baissant pas le regard à aucun moment. L'autre jeune fille gardait les yeux obstinément fermés et des larmes coulaient le long de ses joues pâles. Un des homme regardait le sol, l'autre regardait lui aussi la foule.



HJ: Sujet ouvert, mais veuillez noter que je serai l'esclave personnelle de Pharaun, donc juste pour que personne veuille m'acheter^^
_________________
Esclave de corps, libre d'esprit


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Mai - 23:49 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elthiriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 143
Localisation: X'Ianxin
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 00:49 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

pnj- Cammar (je vais enchérir, mais je t'acheterai pas au final, on va mettre un peu de punch la dedans)


Mâle, maître des arcanes de X'Ianxin, déambule dans le marché aux esclaves. Il lui faut des femelles et des mâles pour ses expériences. Fendant la foule qui chahute, il en impose par son calme. X'Ianxin en impose toujours de toute facon.

Belle prise que vous avez là. Dit il en commun pour que le vendeur comprenne. Je peux examiner?

Comme du bétail à la foire, le mage examine ce qui est offert. Il commence par les mâles, tâte l'entrejambe, les cuisse. Les muscles. Oblige ;a ouvrir la bouche, examine les langues et les muqueuses. Les fait déshabiller et tâte tout, de l'anus aux couilles.

Quand il passe aux femelles, c'est plus humiliant mettons. Celle qui est à côté de Shalom est prestement dénudée sans même que l'acheteur potentiel ait à dire un mot. Manifestement il est un bon client. 

J'aime voir ce que j'achète.

Dis il au vendeur tandis que le corp se dévoile sans qu'il n'ait à le demander. Il examine le ventre. l'intérieur des cuisses légèrement tachées de sang.

Elle a déjà enfanté... Voyons voir.

Il introduit une main entre les cuisses et tâte profondément les deux orifices, ce qui fait redoubler les pleurs de la voisine. Quand il enlève sa main, du sang menstruel tache légèrement sa main. Sans émotions, il la lève.

Le marchand refile à Cammar un linge propre pour s'essuyer les mains. Finissant l'examen de la voisine, il passe ensuite à Shalom.

Un signe, avec déplaisir, le mage constate qu'elle porte des pantalons. Alors elle n'a sûrement pas enfanté. Elle semble forte, mais le mage a appris que les guerrières sont majoritairement stériles et plus source d'ennuis que d'autre chose. Mieux vaut faire s'accoupler les humains jusqu'à avoir une femelle assez forte pour ce qu'il veut faire. La patience et l'opportunisme est la mère de toute les vertues.

Déshabillez la rivvil aussi ... Je veux voir ce qu'elle vaut avant les enchères.

Ce n'est pas ce que vous cherchez d'habitude maître.

Je sais, mais un peu de sang nouveau parmis le cheptel ne fais pas de tort.

Il pourrait aussi bien parler de steak et de fromage.  


Revenir en haut
Shalom


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 6
Féminin
Race: Homme

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 01:15 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Mais qu'est ce qui se déroulait devant elle? Shalom n'en croyait pas ses yeux. Rapidement, les deux hommes avaient été mis à nu, palpés jusque dans les moindres recoins par un drow qui visiblement était important. Ce dernier parlait le langage des hommes et donnaient ses ordres au marchand qui obéissait avec une écoeurante passivité.

Shalom n'était pas au bout de ses surprises. Le tour de l'autre femme vient. Elle semblait légèrement plus vieille qu'elle. Elle aussi fut rapidement mise à nue. Le drow plonge ses doigts en elle. La pauvre pleure davantage. Shalom secoue la tête, dégoûtée.


*Des lâches, voilà ce qu'ils sont.*

Et oui, pour l'humaine assassin, rien de plus lâche que de molester une personne menottée. Le drow essui sa main maculé de sang menstruel et vint devant elle. Il ne semble pas satisfait de ce qu'il voit. Mais que cherche t'il?

Il donne l'ordre de la mettre à nue. Shalom se débat dans ses liens, crache sur le marchant qui ose poser ses sales mains de traitre sur elle.


"Crève chien! Sale pantin à la solde de créatures qui n'en ont rien à faire de toi! Ne te rend tu pas compte du niveau de ta traitrise? Et de la lâcheté dont tu fais preuve? "

Shalom darda son regard bleu d'eau sur le drow qui avait demandé à ce qu'elle soit dénudée.

"Et toi? Aurais tu trop peur pour exécuter tes sales besognes seules? Pourtant, à ce que j'ai pu voir, tu ne sembles pas craindre de te salir les mains."

La oule drow criait. Certains et certaines riaient, d'autres semblaient furieux. Shalom se doutait bien que son insolence ne demeurerait pas impuni. Mais elle n'y pouvait rien. De quel droit ses créatures maudites l'enchainait t'elle?
_________________
Esclave de corps, libre d'esprit


Revenir en haut
Elthiriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 143
Localisation: X'Ianxin
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 01:23 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Le fouet se lève, mais Cammar intervient.

Je n'aime pas qu'on abîme la marchandise.

Dit il, les prunelles rougeoyantes affrontant le bleu d'eau sans ciller.

Elle va se déshabiller et d'elle-même à part ca. Je pensais que tu dressais tes esclaves avant d'arriver. Celle-ci m'a l'air divertissante...

Il lève une main vers Shalom. Incantant doucement dans la langue durement musicale de sa race, il lui impose un sortilège de domination mentale. Elle va se déshabiller... Et quand la guerrière l'aura fait, il va l'examiner comme les autres, ca va lui donner un apercu de ce que c'est ici. Et il y a 99% des chances que le maître qui l'achètera sera pire que Cammar en cet instant précis.  Lui, son truc, ce sont les tortures qui ne laissent aucunes traces, mais qui vous démolissent la raison aussi sûrement qu'une main d'enfant un château de carte.

hj: j'ose espérer que tu va jouer le jeu, aussi je te laisse la suite. Smile


Revenir en haut
Shalom


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 6
Féminin
Race: Homme

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 02:00 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Aux paroles du drow, Shalom affiche une moue méprisante, rendant sa bouche plus pulpeuse encore. Il la prend pour une tarée ou quoi? Jamais, au grand jamais elle ne se dévêtira d'elle-même devant une bande d'elfe noir hurlant. Elle possède trop de fierté pour ça. Et elle ne se laissera pas palper ainsi sans rien dire!

Mais voilà que le drow commence une série de paroles étranges qu'elle ne peut comprendre. Shalom sent comme un voile de brume s'abattre sur son esprit. Elle garde sa raison, mais se sent manipulée. Elle ne comprend cette sensation que lorsque le marchand la défait de ses liens. Elle a envie de lui sauter à la gorge! Mais à la place, elle retire ses bottes.


*NON! Non, non, non, non! Par quelle magie, par quel maléfice...*

C'est avec une rage impuissante qu'elle continue son effeuillage. Elle retire son pantalon de cuir, se retrouve uniquement vêtue d'une petite culotte noire et de son corset de cuir. Elle se tourne de dos et défait lentement les lacets de son corset. Les gestes sont lascifs, comme elle l'aurait fait pour un amant ou une victime qu'elle appâte. Toujours de dos, elle jette le corset plus loin, baisse sa culotte, la retire. Puis elle fait finallement face à la foule, nue.

Des sifflements, des rires et une pluie de quolibets qu'elle ne peut pas comprendre. Shalom émerge dans son esprit, le voile se lève. Le drow a un regard amusé. Le marchand rit, pour flatter le drow, et la dévisage d'un air goguenard.

Comme sa réaction tranche avec la délicatesse de son corps nouvellement exposé! Les courbes, toutes en grâce et en féminité semble appeler au plaisir et non à la brutalité. Sa peau au teint de pêche semble douce...mais Shalom bondie telle une furie sur le marchand.

Qu'importe qu'elle soit nue, qu'importe qu'il n'y ai aucune issue possible. Elle ressent l'intense besoin de faire mal, de tuer le traître à sa race. Vive, elle lui assonne un coup de pied en plein visage, lui éclatant le nez. Profitant de sa faiblesse elle se rue sur lui, cherchant à lui crever les yeux. Oh! Elle sait qu'elle ne pourra contre le drow et sa magie, mais si au moins elle peu ressentir la satisfaction d'étriper celui qui l'a amener en ce royaume d'Hades...

_________________
Esclave de corps, libre d'esprit


Revenir en haut
Elthiriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 143
Localisation: X'Ianxin
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 02:08 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Deux paires de mains l'empoignent tandis que le mage rit de son tour. Les menottes se referment de nouveau sur les tendres poignets. Cammar a un air satisfait.

La prochaine fois, marchand, tu les dressera.  On ne peut rien faire avec de tels fauves, tu le sais pourtant.

Les prunelles rougeoyantes se posent encore sur le bleu d'eau. Toutes sauf amicales. Cette fois, qu'elle essaie ce qu'elle veut, elle y passe et qu,elle le blesse et elle perdra une quelconque partie de son anatomiie indispensable, du style oeil, langue ou vie. Elle n,est qu'une humaine après tout.

Mais Cammar apprécie sa combativité. Il faut 4 assistants pour la maitriser le temps qu'il fasse son examen. Et il fait exprès pour que ca soit plus long et douloureux pour elle, enfoncant ses griffes jusqu'à la faire saigner de là où il examine. Pendant que le marchand se remet de ses blessures.

Ca ira... Je serai là dans 30 minutes pour les enchères. Tu es mieux de la rendre plus docile, sinon personne en voudra.

En sous entendu, dope là.

Tranquillement, avec prestance, le maitre des arcanes redescend, laissant les 4 corps nus à la convoitise de ses pairs. Il sera là, certainement.


Revenir en haut
Shalom


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 6
Féminin
Race: Homme

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 02:21 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

*Que les dieux me viennent en aide et brule cette assemblée de malheur!*

Prières vaines. Mais cela Shalom le savait déjà, avant même de les formuler mentallement. Contrairement à la majorité des humains, elle ne croyait en aucun dieu. Elle ne croyait qu'en elle-même, qu'en sa volonté propre. Elle n'eu pas le bonheur de prendre la vie du marchand. Au moins, elle lui avait casser le nez, mais cela restait insatisfaisant. Elle aurait aimé le rendre aveugle, le faire hurler de douleur avant de lui prendre sa vie.

Bien sur, elle aurait aimé aussi torturer ce drow qui osait poser ses sales mains griffues sur elle, en elle! Shalom se débattit pour rendre la tâche plus difficile à son bourreau et excaminateur, mais menottée et maintenue par quatre autres drows, elle n'avait ausune chance.


"Lâche, vous vous conduisez tous en lâche."

Pour elle, l'insulte était suprême. Mais elle se doutait bien que cela n'affecterait pas outre mesure le mage qui fouillait en elle. Shalom mit toutes ses énergies à ne pas crier, à ne pas montrer la douleur et l'humiliation qu'elle ressentait. Les griffes la déchiraient, les regards la brulaient. Mais elle continua de toiser la foule avec un air impertinent, fier, comme si elle était une reine devant ses sujets.

La mage termina son examen et se retira non sans donner un dernier conseil au marchand. La droguer? Qu'il approche et essai, elle était prête!

_________________
Esclave de corps, libre d'esprit


Revenir en haut
Quellem'Vyr
Maison Symryvvin

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 8
Localisation: Trois-Rivières
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 03:50 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Après quelque heure à déambulé d'étal en étal, Quellem'Vyr, toujours équipé de son armure et de son bouclier au arme de la famille, passa devant la plateforme de vente d'esclave et aperçu une esclave nue en train de frapper son maitre humain. En voyant les 4 gardes agripper l'humaine, il eu un petit rictus qui passa inaperçu dans cette foule qui criait. Aimant ce qu'il voyait et voulant mieux voir, QUellem'Vyr se servi de ses muscles et de quelques coup de bouclier bien placé pour se frayer un chemin vers la plate forme où les humains étaient attaché. Arrivé près de la plate forme, il s'approcha.

    - (en commun) C'est une belle prise que vous avez faites la......

S'approchant de l'étal, il approcha son visage couver comme toujours de son casque en forme de tête de démon orné d'un symbole fait d'émeraude qui représente Selvetarm, de la figure de l'esclave et commença à la fixé. Ensuite, lentement, il baissa son regard pour le posé sur tout le corps du l'humaine. Une fois en bas, il remonta lentement et fini par fixé l'humaine dans les yeux.

    - (en commun) Alors ma jolie, on est une forte tête. Dans cette cité, vaux mieux respecté le elfe noir et surtout les prêtresses. Elle ne sont pas aussi indulgente que ce X'Ianxin.

    - *rire*
    - J'ai toujours besoin d'une nouvelle esclave, je pense que je vais m'offrir t'as personne
    - *rire*

    - Toi *pointant le marchand* Je vais être intéressé par cette humaine mais je veux quelle soit lavé et parfumé avant les enchères et je pense bien que n'importe quelle acheteur en            sera ravie quelle soit propre et qu'elle sente bonne.

    -  Je vais revenir dans 30 minutes pour me l'offrir


Quellem'Vyr recula et observa les deux humaines.


 


Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 17:05 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Le Maître d'Armes s'était glissé au sein de la populace afin de se diriger vers le Bazaar, particulièrement vers le lieu où l'on vendait des esclaves. Il était venu seul, sans son habituelle escorte lourde de femelles à tête blanches. Habillé de son armure de plates complète d'adamantite denudée de son casque, le Maître d'Armes s'avance dans la foule, ne faisant aucunement attentions aux communs qui, la majorité du temps se tassent sur son chemin. Il aperçut un noble de sa famille, Quellem'Vyr, l'un de ses vassal au sein de l'armée de Symryvvin. Il était beaucoup plus massif que lui, mais, jamais encore n'avait-il confronter le plus grand des maîtres, donc, il restait encore et toujours sont vassal. Il s'imposa près de lui, les deux guerriers prenant déjà beaucoup de place. Il s'adressa à lui;

"Tu viens t'acheter une deuxième esclave personelle, Quellem'Vyr? Tu n'as pas assez d'Héléna?"

Étant ironique mais en même temps marquant un point, Pharaun essayait de faire comprendre à l'immense guerrier qu'il avait beaucoup plus besoin d'un esclave que lui, Lysanne, son esclave s'étant fait tué par une Grande-Prêtresse pour son plaisir personnel, dans le seul but de toucher le Maître d'Armes Symryvvin. Il ne s'en était pas particulièrement inquiété, seulement il avait développé un léger mépris de la jeune prêtresse, mais, il s'agit d'une autre histoire. Il s'approcha encore plus du guerrier de selvetarm et rajouta;

"Cette esclave, elle est à moi. Les autres tu peux les acheter et les tuer si tu veux, je m'en fout complètement."

En effet, Pharaun avait observé la jeune femme sur l'estrade. Il la trouvait certainement à son goût physiquement, mais c'est sa fougue qui l'avait attiré; il trouverait la vie triste de vivre avec quelqu'un de résigné de la sorte. Il frappa un commun à ses côtés qui, à son avis criait trop fort. Il s'écroula au sol dans de grandes douleurs causées par le poing, mais aussi le gantelet du Maître d'Armes. Il s'approcha encore plus prêt de l'estrade, suivi évidemment par Quellem'Vyr. Il s'écria au Maître des esclaves;

"J'offre 100 pièces d'or pour la blonde."

Il s'était écrié dans un commun des plus roué, mais fortement compréhensible. Bien qu'il s'agissait d'un prix débile pour une esclave, il se doutait qu'il aurait le meilleur et que le débat serait réglé rapidement. Après tout, n'était-ce pas le loisir du plus puissant que de renchérir violemment. Il s'imposait devant le maître esclave, tout en étudiant les courbes de l'humaine.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Quellem'Vyr
Maison Symryvvin

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 8
Localisation: Trois-Rivières
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 19:02 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Quellem'Vyr se tenais bien droit au coté du maitre d'arme pour avoir l'air encore plus massif. Il entendu le mise de Pharaun.

100 pièces d'or pour une esclave, elle devais surement être spécial pour que le maitre d'arme investisse autant pour une humaine. Observant de plus belle les courbes de l'humaine, Quellem'Vyr se mit à réfléchir.

Est-ce qu'une humaine valais vraiment autant d'or? Ce n'était pas vraiment un problème pour lui étant soldat et de sang noble, il n'était pas dans la misère. Mais la chose a bien réfléchir était que le maitre d'arme la voulais et que si Quellem'Vyr se l'offrais, sans null doute l'humaine ou lui même serai pris pour cible par les assasins de Pharaum ou se dernier le confronterai lui-même. Quellem'Vyr se savait fort, puissant et bénie par Selvetarm mais est-ce que ca serai suffisant pour sortir vainceur d'un combat contre Pharaum? Et s'il en sortais vivant, il serai sans null doute très affaiblie et blessé, comment savoir si un de ses énemies n'en profiterai pas.

Se tournant vers Pharaum, Quellem'Vyr lui répondi

 - Bien maitre, il est vrai que vous en avez plus besoin que moi pour l'instant alors je vous laisse donc cette esclave mais la prochaine qui lui resemblera sera mienne.

Quellem'Vyr fixa quelque instant Pharaum avec ses yeux rouge entouré de son casque en forme de démon.

Voyant un mâle s'apprétant à lever la main pour surenchérir, Quellem'Vyr réagie rapidement et le frappa violament avec son bouclier pour que se dernier s'écroule par terre. Quellem'Vyr se placa juste devant le drow par terre avec sa main sur son masse d'arme lourde et lui fit signe de disparaitre.

Une fois le drow partie, Quellem'Vyr se retourna et fixa l'esclave qui aurai pu être sienne.


Revenir en haut
Elthiriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 143
Localisation: X'Ianxin
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 19:19 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

rohh... que de brutalité pour rien. Range ca mâle, tu risque de te blesser... Nous somme en territoire neutre ici. On ne tape pas tout ce qui se pointe...

Dit Cammar d'un ton civil, s'adressant à Quellem'Vyr comme on s'adresse à un demeuré, tout en enjambant le mâle par terre. Les yeux rougeoyants se posent sur le gros guerrier. Il n'est pas un drow de la populace. Et le mage n'est pas né de la dernière pluie. Et continue, modèle de politesse. (note le tout se dit en drow bien entendu sauf les enchères)

Mon cher Pharaun, vous faites beaucoups d'excursions à la surface pour avoir ramassé 100 pièces d'or? Pour une femme du nord si je vois bien. Elle est rafraîchissante, mais il m'étonnerait qu'elle les vaille, elle n'est même pas dressée. Laissez moi vous en débarasser.

2 rubis et 2 saphirs.

C'est connu, les pierres précieuses attire les humains aussi sûrement que l'or. A l'expression du marchand, Cammar se dit que sa première fantaisie sera de lancer son, sa ou ses nouveaux esclaves suir lui pour finir ce que la fauve a commencé.

Du coin de l'oeil, il surveille gros gras armuré (Quellem'Vyr) et l'enchérisseur de la première maison (Pharaun)


Revenir en haut
Shalom


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 6
Féminin
Race: Homme

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 02:43 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

Mais qu'est ce qu'ils avaient tous à vociférer et à se frapper entre eux ces drows? Étaient t'ils donc tous complètement cinglés?

Shalom ne pouvait tout comprendre ce qui se déroulait devant elle puisque tout n'était pas dit pour qu'elle comprenne. Le plus grand des drows, dont elle ne pouvait voir le visage, lui avait parlé dans sa langue. Elle le détesta. Lorsqu'il posa son regard sur son corps dénudé, elle frémit de rage tel un serpent frétillant.

Arriva ensuite un autre drow, grand et massif lui aussi, quoi qu'un peu moins que celui à masque de démon. Elle ne comprit pas leur conversation, mais il offrit 100 pièces d'or pour l'acquérir. Shalom en resta surprise. C'était une forte somme! Mais pourquoi elle?

Bien sur, elle se savait belle. Très belle même. Mais cela ne pouvait pas être la seule et unique raison. Voulaient t'ils tous l'acheter pour la tuer? Peut-être parce qu'elle s'était défendue et avait insulter un drow? Si cela était la raison d'une pareille somme, alors autant leur en donner pour leur argent. En plus, voilà le mage qui revenait et qui lui offrait des pierres!


"Je ne veux être acheté par aucun de vous! De quel droit me mettez vous en vente créatures des profondeurs? Sachez que je serai la plus détestable des esclaves car jamais vous ne saurez me soumettre. Quand à vous..."

Shalom darda son regard bleu assombrit par la rage sur le mage, puis elle étira son corps vers l'avant, mettant sans le vouloir ses formes encore plus en valeur, et lui cracha en peine figure.

"Prenez cela en guise de paiemant pour l'examen que vous m'avez fait passer docteur."
_________________
Esclave de corps, libre d'esprit


Revenir en haut
Elthiriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 143
Localisation: X'Ianxin
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 15:03 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

CAMMAR

Les humains sont des imbéciles.  crachat ne se rend pas, parce qu'il est trop loin certe, il est pas con pour se mettre au premier rang, ca serait indigne de son statut d'avoir l'air d'un amateur d'humaine...Les humaines sont pourries de vanités et d'arrogance. Elles se pensent belles, mais le pêche de leur peau est d'un écoeurant sucré, rien à voir avec la nuit veloutée des femelles.  Leurs yeux ne valent rien, ni au propre ni au figuré. Elles passent leur temps soit à pleurnicher soit à envoyer le mauvais oeil ou à essayer de manipuler avec un regard énamouré. De vraies chiennes en chaleur.Elles sont les premières à ouvrir les cuisses devant le premier mâle assez friqué venu. Et leur cheveux. D'un jaune écoeurant, d'un rouge irritant ou de diverses nuances de brun ternes. Aucune pour arborer le somptueux neige des femelles nobles ou les ténèbres miroitantes de la populace. Aucune grâce sauvage, aucune légèreté dansgereuse dans les gestes. Que balourdise et arrogance. 

Pas meilleures que des animaux. Aux moins les rothes connaissent leur place.  Un mâle qui ose fourrer CA, pour le plaisir est un traitre à son sang, voilà ce qu'il pense.

Cammar n'est pas à prendre à la légère. L'insulte ne lui échappe pas. Rare sont les drows qui parlent le commun.

Un bref murmure, un simple mot de pouvoir, et une explosion de douleur envahie la femelle récalcitrante. Amusante, oui c'est le mot. Shalom peut sentir un formidable étau mental se refermer sur sa conscience, la propulsant vers des abîmes de douleur infinie. Il ne s'arrête que lorsqu'un filet de sang coule du nez de la femelle humaine.

Elle a soudainement l'intime conviction que s'il lui refait du mal, ca va être pour lui tuer la raison. Il le lui murmure dans son esprit.

Donc, comme je disais, 2 rubis et 2 saphirs.

Dit il, civil, comme si de rien n'était.


Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 16:56 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

"Je donne deux Saphirs, deux Rubis et cinquante pièces d'or!"

Le Maître d'Armes savait comment être entêté. Plus la jeune femme parlait, plus il savait qu'elle serait un divertissement des plus prometteurs pour lui. Elle semblait avoir une hargne, une fougue qu'aucune autre esclave ne possède, du moins, qu'aucun autre esclave vivant possède. Qui plus est, son esclave personelle étant morte, il avait besoin d'une esclave pour la remplacer, elle serait tout indiquée. Il reprit, mais dans la direction du Guerrier de Selvetarm;

"Tu dois te calmer Quellem'Vyr, il est facile d'écraser des civils sous ton poids, c'est lorsque tu affronteras des nobles de grandes envergure que tu devras user de tes atouts."

Il est clair que Pharaun payait cher pour seulement une humaine, mais, il puiserait dans sa fortune personelle et non pas dans les moyens de la maison Symryvvin. De cette manière, la matrone en serait consciente, mais elle ne pourrait au moins parler de son utilisation des fonds familiaux. Il reprit, à haute voix cette fois;

"Alors Marchand, quand est-ce que je peux partir avec mon dû?"



_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Elthiriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 143
Localisation: X'Ianxin
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 00:21 (2008)    Sujet du message: Mise en exposition (libre) Répondre en citant

CAMMAR


"Alors Marchand, quand est-ce que je peux partir avec mon dû?"

Vous semblez bien sûr de vous jabbuk d'arex Pharaun. J'offre 25 rubis sur ongle pour le lot de 4 esclaves.

Le mage sourit, suffisant. Il a bien une idée autant pour mousser les enchères que pour une bonne farce bien drowique.

D'ailleur, en Ombreterre, rubis sur ongle prends une tout autre connotation, bien subtile. C'est à se demander si le marchand va comprendre.

Mais Pharaun, lui, doit certainement avoir compris à l'air goguenard du X'Ianxin.  Il peut avoir maintenant la certitude que la réputation de fanatiques et de cinglés qui caractérise cette maison est justifiée.

HJ: mp pour mon idée.... Tu devrais aimer.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:08 (2018)    Sujet du message: Mise en exposition (libre)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chet Valsharen Index du Forum -> Le Bazaar -> Quartiers, Ruelles et Commerces de la Cité Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com