Chet Valsharen Index du Forum

Chet Valsharen
La Cité des Rois

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dans un puit des plus normaux...[PV Shar]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chet Valsharen Index du Forum -> Le Bazaar -> Quartiers, Ruelles et Commerces de la Cité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 17:05 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Si on avait l'habitude de voir des gens de hauts ranges fréquenter le Puit de la Toile de l'Araignée ou encore d'autres mettant de l'avant des combats entre un homme de la surface et six gobelins, on n'avait que très peu l'habitude de voir des gens comme le Maître d'Armes de Symryvvin dans une petite taverne de coin de Bazaar. C'était normalement réservé aux plus pauvres d'entre les drows, mais, il semble que pour Pharaun, en cette soirée, les goûts coûteux étaient de côté et la paix semblait de mise. La paix puisqu'il n'était pas accompagné, son escorte habituelle composée de Genevee et des 10 femmes à tête blanche n'était d'aucune façon présente, ce qui le rendait quelque peu plus vulnérable; il n'était vraiment pas inquiet pour sa peau, doit-on l'avouer.

Il commanda un pichet de bière, ce qui est, chez les drows, un liquide sommes toutes assez rare mais quand même exotique. Ses grands cheveux blancs scintillait dans la lumière magique que le sol affichait. Son armure de cuir cloutée, resplendissante de son reflet de par cette même lumière le rendait phare de la pièce. Plusieurs gens le regardaient, inquiet de le voir parmi eux. À sa ceinture, la légendaire Aemvehyrr dormait en son fourreau tel une tempête qui, au loin, ne cesse de se diriger vers la terre.

Il engouffra en une gorgée la moitié du verre de bière que le patron de la taverne lui même lui avait servi. Il le remercia poliment, mais sans vraiment aucune façon des plus sympathiques. Le verre de verre soufflé donnait un impression de boire beaucoup puisqu'il était très massif, néanmoins la bière était beaucoup moins forte que le vin, et, chez les drows, on buvait beaucoup. C'est alors que le patron apporta la drogue sur le brasero qui lui était destiné. Cette drogue, avec une odeur de lavande, le fit rêver quelque peu... il se demandait bien ce qui allait se passer en cette dure soirée en Chet Valsharen.

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Juin - 17:05 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shar'sknif
Maison X'Ianxin

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 60
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 18:21 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

On racontait que Shar avait reçu la faveur de Lloth. Ou du moins, elle dégageait tant d'assurance et en imposait tellement par l'aura de prestige qu'elle dégageait qu'on ne pouvait s'empêcher de fixer béatement chacune de ses passages. On la voyait rarement accompagnée d'une escorte armée. Elle préférait être seule, par contre ses prêtresses étaient agressivement gardées. De toute façon, aucun drow ayant un minimum de jugeote oserait s'en prendre à Shar. Ceux qui n'avaient pas assez de jugeote n'étaient de toute façon pas assez habile pour se rendre à elle. Ce qui faisait, qu'au final, on lui foutait une sainte paix et qu'elle pouvait se balader comme bon lui semblait sans être trop inquiétée. La légende et les rumeurs qu'elle s'était chargée de créer autour d'elle suffisaient à terrifier une bonne partie de la population. Et qui en douterait. Une presque Maîtresse d'Arach Tinlith qui se contentait de la 4e Maison de Chet Valsaren... fallait vraiment qu'elle ait la faveur de Lloth... quelque chose que les autres n'avaient pas. Du moins, c'est ce qu'on disait. En plus, elle n'avait pas besoin d'escorte, puisqu'on se poussait instinctivement sur son passage. Aucune prêtresse, surtout pas Grande Prêtresse, n'agissait de la sorte. Elle était un phénomène dans son genre.

La porte de l'établissement miteux s'ouvre, écrabouillant un habitué affalé sur une chaise trop près de la porte. Sa tignasse d'un orangé incandescent étant à l'origine de son surnom ne laissent aucune doute sur sa personne. Même en se disant que peut-être que... non, impossible de confondre, Shar'sknif dans tout son incandescente splendeur. Elle n'était pas étrangère à ce trou à blattes. Contrairement à cet étranger de Pharaun qu'elle ne manque pas de remarquer. Qu'est-ce qu'il fout là, lui. Tssss...

- Grande Prêtresse Shar'sknif, minaude le patron de la place, c'est un honneur et un grand plaizarrrwgl... dit-il en se faisant brusquement prendre par la gorge.
- Ta gueule.

Shar n'était pas non plus réputée pour être d'une grande patience, ni d'être doté de ce qu'on appelait communément délicatesse. Elle était une rustre, une agressive et, on pourrait aller jusqu'à dire, un grossier personnage. Pourtant, elle avait failli être la Maîtresse d'Arach Tinlith. Elle relâche le patron d'une brusque poussée et se dirige sans hésitation vers une table, un peu recluse, où sont attablés 5 ou 6 drows. Ceux du fond la voient tout de suite et bondissent de leur chaise, visiblement très empressé de céder leur place. Les autres ne l'ont pas tout de suite remarqué, ayant peut-être ingurgité trop d'alcool. Cependant, la réaction de leurs compères sonnent une alarme quelque part dans leur tête et ils se retournent.

Shar émet un reniflement hautain et les dévisage un après l'autre.

La peau sombre des drows de bas étage pâlit brusquement et c'est la course pour rattrapé le temps déjà écoulé pour mettre le plus de distance possible entre le regard de braise et leur minable petite personne. Elle contourne lentement la table, puis relève une chaise renversée et avec un nonchalance qui lui est propre, elle se laisse tomber sur la chaise et balance ses jambes pour poser ses bottes sur la table. Sans qu'elle ait à demander quoique ce soit, le patron lui fait servir un verre, qu'elle ne touchera pas, mais il connaît ses habitudes.

Visiblement, elle attend quelque chose... ou quelqu'un.

Et si ce quelqu'un la fait attendre trop longtemps, même la mort et la damnation éternelle de son âme sera plus doux que ce qu'elle lui fera subir, à son corps et à son âme.
_________________


Dernière édition par Shar'sknif le Mer 4 Juin - 05:19 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 23:28 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Quoi qu'il n'avait secrètement jamais été un particulier grand fanatique de l'omniprésente Lloth, Pharaun savait clairement qu'elle l'appréciait puisqu'elle savait mettre sur son chemin de magnifiques créatures, de magnifiques opportunités ainsi que de grandes occasions. C'est en ce petit puit miteux que se rencontre un Maître d'Armes d'une puissante maison, ainsi qu'une prêtresse de la quatrième plus puissante maison de la ville, avouons le, le hasard fait bien les choses, même lorsque ce hasard est pleinement contrôlé par la chaotique reine araignée.

Il ne croyait évidemment plus au hasard, mais, il savait toujours savourer les cadeaux de la reine araignée et c'est dans cette optique qu'il marcha, bière à la main, dans la direction d'une prêtresse des plus exotiques, aux cheveux de feu, une certaine Shar'Sknif X'Ianxin, car c'est assez rare de voir des gens aussi exposés dans la ville. Il salua poliment, comme un mâle se doit de le faire, la prêtresse, en s'agenouillant devant elle. Il déposa sa bière sur la table de la drow avant d'entamer la discution de mots des plus graves sortant de la bouche d'un mâle massif;

"Puis-je m'asseoir à votre table, Grande Prêtresse ou serais-je brusque et malpoli de le faire?"

Le Maître d'Armes se releva, terminant son salut tout en ne dévisageant pas la Grande Prêtresse devant lui; il savait que cela pouvait lui coûter la vie...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Shar'sknif
Maison X'Ianxin

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 60
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 5 Juin - 05:00 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Shar tire un poignard d'un fourreau dissimulé... enfin, pas vraiment dissimulé, mais si on regarde l'ensemble, il faisait parti de la décoration de son habillement. Avec détachement, elle se lime les ongles. Elle attend. La voix rauque de ce qui doit être un mâle... ou une femelle asthmatique se fait entendre. Elle l'ignore quelques secondes, feignant à la perfection n'avoir rien entendu, puis juste avant que l'autre soit porté à répéter... il a peut-être même déjà commencé à respirer, elle lève les yeux. Elle ne voit rien ou du moins pas la source de la voix. Une attitude de parfaite moquerie, de l'insolence inégalée, elle ne fait que bouger ses pieds, pour lui laisser voir le Maître d'Arme de la Première Maison.

Elle le dévisage quelques secondes, impassible.

Renifle.

Puis replace ses pieds pour garder ce mâle hors de sa vue.  Pharaun aurait parlé à un mur, il aurait peut-être été plus immobile, mais il aurait probablement émis au moins un craquement ou un grincement... quelque chose, n'importe quoi. Et ça dure quelques secondes. Elle renifle, puis retire ses pieds de sur la table, sans se redresser sur sa chaise. Elle fait habilement tourner son poignard entre ses doigts.

    - La Matronne de la Première Maison commence à m'intéresser. Elle m'envoie des mâles de bas étage pour m'amadouer. Où des mâles qui ne l'amusent plus, alors je lui rend service en les lui retournant en quelques boîtes. Mais c'est la première fois qu'elle m'envoie un présent si flatteur. Son Maître d'Arme. Es-tu le dernier mâle de Symryvvin où ta matronne désire se débarrasser de toi ?

Visiblement, la situation l'amuse. De la pointe du poignard, elle lui désigne une chaise libre, pas tout à fait en face d'elle, mais juste en peu de biais. Comme si elle allait s'attabler face à face avec un mâle. D'une maison rivale de plus. Peuvent toujours rêver.
_________________


Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Dim 8 Juin - 15:06 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Même si le Maître d'Armes savait partinemment prendre une claque au visage, jamais il ne s'habituerais à se faire manquer de respect. Grâce au respect qu'on lui promulguait au sein de Symryvvin, en encore au sein de la ville grâce à son titre, il était capable de s'éviter les escapades auprès des prêtresses ennemies. Pourtant, cette fois, il prit la chose comme un jeu, ne souriant pas, mais étant satisfait de la réponse de la prêtresse devant lui, il s'asseoit à sa table, sans être extrêmement fier, ou encore même hautain. Sans un sourire, il prends place à l'endroit où Shar l'avait indiqué.

"Je ne suis pas le dernier Mâle de Symryvvin, j'en suis certainement le meilleur et j'en serai, si jamais l'on si rends, clairement le dernier. Je suis satisfait, Grande Prêtresse, que vous ne m'ayez pas catégoriser comme mâle de bas étages, car moi, je vous sait l'une des favorites de la Grande Reine Araignée. On vous aurait confié Arach Tinlith, parait-il, néanmoins, le hasard semble avoir fait les choses pour que vous n'ayez pas ce poste. Seriez-vous une future Matrone?"

Bien que le Maître d'Armes était clairement perspicace, il jouait avec le feu, et en Chet Valsharen, il est très facile de s'y brûler. Il souria au même moment, comme satisfait de ses conclusions. Autant que la situation pouvait amuser la Grande Prêtresse, elle amusait aussi le Maître d'Armes. Il commanda un pichet de vin de miel, comme à son habitude et on la servi. Il offra une coupe, en signe de politesse à Shar'Sknif, et entama la dégustation du liquide. L'Hydromel avait toujours été son alcool favori, même aussi loin qu'il pouvait s'en rappeler.

Il regarda aussi dans la salle, voir à quel point il était entouré. X'Ianxin avait l'habitude de couvrir leurs agents, jamais ne laisserait-il, du moins dans l'idée de Pharaun, une de leur plus grande prêtresse aller librement dans un puit de la sorte. Surement un assassin ou deux résidait dans son dos, prêt à lui poignarder entre les deux omoplates. Il serait prêt à l'éventualité, Aemvehyrr droit devant si un bruit trop suspect venait à son oreille. Néanmoins, pour l'instant, il observait les yeux de feux de l'incandescente devant lui...



_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Shar'sknif
Maison X'Ianxin

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 60
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Dim 8 Juin - 18:17 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Affalée dans sa chaise, elle n'a rien d'une prêtresse et encore moins d'une Grande Prêtresse. Elle renifle, l'air amusée. Elle plisse légèrement les yeux lorsqu'il parle de sa presque prise d'Arach Tinlith. Les X'Ianxinais étaient les plus discrets du tout Chet. Ils ne se faisaient voir que s'ils le voulaient bien, la plupart du temps. Et puis, l'Incandescente semblait bien calme pour quelqu'un qui pourrait ne pas être escorté. Mais c'était bien là un des attributs les plus flagrants de Shar'sknif. On ne savait jamais vraiment à quoi s'attendre et si on s'attendait à quelque chose, le contraire se produisait... ou non. Chaotique.

    - J'ai été future matrone, comme j'ai été future Maîtresse d'Arach Tinlith , se contente-t-elle de répondre, indiquant clairement que tout comme Maîtresse d'Arach Tinlith, elle a eu la possibilité d'être Matrone et que, visiblement, elle avait changé d'avis. Et le hasard n'a rien à voir avec le chemin que Lloth m'indique. Elle secoue la tête. Qu'est-ce que vous faites ici, à m'imposer votre présence ?


Il voulait jouer les marque de respects à la vouvoyer ? Et bien soit. Mais chaque phrase, bien que polie, prend le ton d'une insulte aux oreilles du Maître d'Arme. Pourtant, rien dans tout ça, ne pourrait lui donner une raison logique d'attaquer la Grande Prêtresse.
_________________


Dernière édition par Shar'sknif le Ven 13 Juin - 03:26 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Mer 11 Juin - 17:20 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Bien que le Maître d'Armes de Symryvvin trouve la situation particulièrement intéressante et plaisante pour l'instant, il savait qu'elle pourrait tourner au vinaigre en quelques secondes, c'est dans cet optique qu'il décida de ne pas jouer les plus hautains des nobles de la ville. Il décida de sourire à ses propos, avant de reprendre parole, de sa voix grave. La voix était celle d'un mâle d'expérience qui en a vu d'autre, mais, elle restait clairement non offensive, tout à fait douce;

"Je n'essaie pas de m'imposer, j'ai reçu votre invitation lorsque vous avez pointé la place de votre poignard. Je ne saurais, oh Grande Prêtresse, m'imposer auprès de vous."

Les persiennes cramoisies de Pharaun se posèrent au creux de celles de son homologue. Ses yeux, presque félins, étaient captivant. Emplis d'expérience, de volonté ainsi que de chaleur, ils représentaient l'être qu'était le Maître d'Armes; un reflet de sa personne en quelque sorte. Il sourit, montrant ses dents assez pointu, tout cela, dans un respect de la procédure des plus nickel. Ses larges épaules et son dos eurent tôt fait de reposer sur la chaise face à la prêtresse. Celui-ci n'avait vraiment rien à dire à la prêtresse, quoi qu'il aurait certainement pu la trouver à son goût.

Certes, il aurait pu y avoir des choses à faire avec cette prêtresse, mais, pour l'instant, cela semble inaccessible. Évidemment, si jamais un mâle d'une autre maison touchait à une prêtresse, il serait un candidat des plus indiqué pour elle; il est le Patron de la première maison après tout, le plus fertile des reproducteurs. Il reprit ses mots lorsqu'il eut ingurgité une gorgée de vin de miel;

"Alors, depuis quand une Grande Prêtresse de votre puissance sort dans un puit des plus miteux, sans aucune escorte? Serait-ce que vous souhaitiez rencontrer quelqu'un, dans un but particulier?"

Le Maître d'Armes savait laisser des sous entendus. Ceci le fit sourire, néanmoins, surement que l'incandescente devant lui ne la trouverait pas aussi drôle. Il insinuait clairement qu'elle souhaitait le rencontrer pour avoir de l'intimité avec lui, mais, c'est, sommes toutes assez prétentieux...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Shar'sknif
Maison X'Ianxin

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 60
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 03:21 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Shar reste impassible le temps qu'il s'installe. Il n'aurait pas dit un mot qu'elle n'aurait pas eu l'air plus neutre. Elle suit pourtant chacun de ses mouvements, aussi paranoïaque que tous les résidents de X'Ianxin. Mais elle l'air très calme, presque détaché. Imprévisible, Shar'sknif l'était jusqu'au bout des ongles.

    - Depuis quand un Maître d'arme peut-il prétendre avoir la capacité de comprendre ce qui incite une Grande Prêtresse de ma puissance à me retrouver ici ?


Question banale en apparence, mais qui implique une réponse donnant raison à Shar, soit à insinuer qu'il avait effectivement la capacité de saisir les voies de la Reine Araignée... ce qui impliquerait de terribles conséquences sur sa personne. Sourire mystique, presque sadique, Shar s'amuse. D'un côté, elle souhaiterait presque le voir répondre qu'il, lui, un mâle, insinue saisir les méandres chaotique de la Déesse. Juste pour le plaisir de l'éventrer sur son autel, ce serait très excitant. Avant qu'il n'ait pu répondre, elle y va de sa propre interprétation.

    - J'attends mon amant.


Le sourire à lui seul implique un flagrant mensonge.
_________________


Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Mar 17 Juin - 14:53 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Bien que le Maître d'Armes avait côtoyé plusieurs prêtresses dans sa carrière militaire, autant au champ de batailles que dans une maison ou encore dans un lit, il croyait être particulièrement capable de faire la part des choses et de comprendre la situation de l'incandescente, mais, semble-t-il, du moins selon ses propos, un mâle était indigne de le savoir. Il décida donc de ne pas la contrarier, mais plutôt de la flatter encore plus, pour voir si cela lui ferait au moins un petit effet. Il prit une gorgée de son breuvage, souriant de ses grandes dents blanches aiguisées et repris la discution qui depuis à peine quelques secondes s'étaient écroulées en un point mort;

"Il m'est tout à fait inopportun de dire que je peux comprendre la Grande Reine Araignée ou encore même une de ses plus pieuses prêtresses. Jamais je n'aurais une prétention telle, encore moins envers une qui pourrait à tout instant s'avérer un ennemi. Les voies de la Grande Lloth sont impénétrables pour nous, mâles, mais je ne faisais que m'exclamer de surprise de vous apercevoir ici."

L'exotique Grande Prêtresse X'Ianxin ne semblait d'aucune façon impressionnée de la tenue du Maître d'Armes devant elle. S'il y avait un mâle en Chet Valsharen qui devrait faire réfléchir les prêtresses, et bien il se tient devant elle. Surement que l'incandescente s'en doute, mais, pour elle, la foi en Lloth est surement plus grande que tout. Évidemment, aucun respect n'est du à un mâle. Il décida, après maintes réflexions, et une gorgée d'Hydromel, de reprendre parole:

"Vous savez, je n'ai pas eu la chance d'aller à Melee Magthere, en mon enfance. Donc, je n'ai pas eu la chance d'avoir l'enseignement que l'on promulgue aux jeunes guerriers, particulièrement celui que l'on donne à propos de Lloth. J'aimerais que vous puissiez, en tant que représentante de cette Grande Reine Araignée, vénérée unanimement au sein de cette ville, m'expliquer ce que les gens en Arach Tinlith apprennent, évidemment, en disant cela je vous conjure de ma foi en cette Déesse."

Pharaun voulait tester les connaissances de la Grande Prêtresse, surement que cela finirait par une gifle, ou encore simplement par une courte histoire de la situation interne de Melee Magthere ou d'Arach Tinlith...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Shar'sknif
Maison X'Ianxin

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 60
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Ven 20 Juin - 03:53 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Il ne semble pas croire à l'histoire de l'amant. Tant pis pour lui. De toute façon, l'important, c'était qu'il croit ce qu'il veut bien croire. Et de préférence quelque chose de faux. Lloth se chargerait du reste. Ricanement mental sadique, même si l'extérieur reste de marbre, gardant pourtant toujours ce rictus si déplaisant.

    Vos espions sont, ma foi, peu informés. Ou alors vous mentez.

Aucun reproche dans le ton de l'accusation. Ce n'est qu'une constatation. Rien de plus. Puis il se met à déblatérer sur Lloth et le fait qu'il ne soit pas d'ici, bla bla bla, des trucs bien peu intéressant. Elle se remet à jouer avec sa lame, attentive, mais l'air de ne pas y toucher. Il était pas mal pour un Étranger... mais il avait choisit la mauvaise Maison. C'était dommage. Très dommage. Fallait avoué que X'Ianxin n'était plus à son apogée. Mais tout ça allait bientôt changer.

Shar'sknif savait être décevante. Désagréablement décevante. Elle ne faisait jamais ce qu'on attendait d'elle. Gnihihihihihi !

    - Je vais faire fouetter les espions. Je ne savais pas que la Matrone Merenwen pouvait supporter un ignorant si haut gradé. Ah, oui, on, c'est vrai. Elle pose son index sur ses lèvres. Feignant d'être désolée. Sauf votre respect, Maître d'Arme Pharaun, je ne savais pas que la matrone Merenwen pouvait se satisfaire d'un Maître d'Arme ignorant.

Non, Shar'sknif n'était pas croyante. Elle ne croyait pas en la déesse Araignée. Ce serait comme croire en son patron.
_________________


Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 23:25 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

"Sauf votre respect, Grande Prêtresse, j'aurais cru que la matrone Elthiriel première n'aurait pas laissé la maison X'Ianxin entre les mains d'une prêtresse qui ne sait pas lire le mensonge... mais bon, c'est bien le problème de votre maison, et non celui de la mienne, après tout, n'est-ce pas vous qui devez monter dans la hierarchie et nous détrôner?"

Affichant un sourire des plus grandiose dans son éloquence, le Maître d'Armes n'hésita pas à rester à sa place, particulièrement certain qu'en un contre un, si la situation dégénère, il pourrait amplement s'en sauver sans trop de dégats si ce n'est que la hargne d'une Grande Prêtresse. Son sourire carnassier ne dérougissait pas, d'autant plus que la poignée d'Aemvehyrr se faisait d'autant plus visible pour Shar. Le fouet à sa ceinture s'animait de plus en plus, les têtes prolongeant leur regard dans celui de Pharaun qui fixait la prêtresse. Comme perplexe, les têtes de serpent se rangèrent, montrant que Lloth ne souhaitait pas un affrontement direct entre X'Ianxin et Symryvvin, deux des puissances de la ville.

Évidemment, cela ne changeait rien au fait que Pharaun et Shar n'étaient pas l'essentiel des maisons, tous les deux pourraient bien mourir en laissant une maison assez puissante pour survivre, donc, un duel pourrait être possible. Néanmoins, la Maître d'Armes souligna quelque chose avant de reprendre un sourire sournois;

"Trèves de plaisanterie, Incandescente Grande Prêtresse, je ne suis pas ici pour blaguer, ou encore moins pour vous séduire, les femelles de ma maison me suffisent amplement, Merenwen, la Première Matrone de la ville, la même à laquelle vous faites référence, me suffit grandement pour mes ardeurs. Néanmoins, prenez soin de votre petite matrone, elle a fait une grave erreur de parcours en se frottant à une maison établie comme Deiryn. Faites votre travail, prêtresse, ne laissez pas une jeune femelle qui n'est de surcroit pas une prêtresse vous séparer de la volonté de Lloth... "

Le Maître d'Armes prit de l'ampleur lorsqu'il se leva, mettant en évidence sa masse musculaire des plus impressionantes pour un représentant de sa race. Aevehyrr réfléta de comme de l'acier au soleil mais d'une aura verdâtre comme sa lame. Menaçant quoi que calme, Pharaun étendit une fois de plus sur son visage un sourire imposant avant d'enligner un pas vers la porte, laissant tout de même la place à une réplique de la part de Shar...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Shar'sknif
Maison X'Ianxin

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 60
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 04:04 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Shar qui ne sait pas où est le mensonge et où est la vérité ? Qui le sait de toute façon ? Elle ne se fiait qu'à son instinct de toute façon. Ce Pharaun pouvait bien penser ce qu'il voulait, elle s'en moquait. Plus il croirait à des faiblesses venant de X'Iaxin, plus il était vulnérable lu-même. Elle ne relève rien. Elle n'a pas besoin de le faire. Elle se contente de sourire. Le moment n'est pas encore venu de danser sur son corps avant de lui planter une dague en plein coeur. Mais ça viendra. Shar était patiente, très patiente. Lloth approuvait. ou du moins elle ne lui avait jamais mis de bâtons dans les roues, ce qui pour Shar'sknif était la même chose. Elle reste de marbre, un marbre souriant à peine, un marbre qui semble presque inoffensif, là, comme ça, mais sur un support instable, prêt à tomber et à fracasser le crâne du premier venu.

    - Je tâcherai de me rappeler vos précieux conseils, Pharaun. Franchement, elle n'en avait rien à faire. S'ils se frottaient à Deiryn, c'est qu'ils avaient sans doute une bonne raison de le faire, mais ça, Pharaun n'était pas obligé de le savoir. Elle le laisse presque sortir sans rien ajouter. Mais la dernière phrase tombe comme un couperet et fait se figer tout ceux qui grouillent à porté de sa voix. Les femelles sont si mauvaises à Symryvvin ? Sinon, vous n'essaieriez pas tant de me convaincre du contraire.


Sourire de pure provocation, elle lui adresse une oeillade perverse et baisse les yeux sur son centre masculin. Son sourire s'accentue.
_________________


Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 05:50 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Ne fusse qu'une seconde avant que la Maître d'Armes n'oppose une réplique cinglante comme seul lui se sait capable de le faire. De sa voix grave et chaude, il n'hésita pas, avec le même sourire méprisant à poser les mots;

"Vous avez une opinion sur les femelles de Symryvvin, c'est intéressant. Qui plus est, elles n'ont rien à prouver, Lloth elle même donne sa bénédiction à ses filles, mais, je peux vous promettre la qualité de leur mâle. Si vous semblez intéressé, je ne mentirais pas en vous disant que je le suis d'autant plus."

Le Maître d'Armes observa dans la salle. La présence de quelques communs, aucune tête blanche ainsi que d'un tavernier n'opposait jamais à une discution des plus importantes, néanmoins, il n'hésita qu'une seconde avant de prendre une décision qui allait changer le cours de la discution. Il leva ses bras dans les airs, faisant grincer l'armure de cuir clouté qu'il portait avant de crier au tavernier que Symryvvin réquisitionnait l'endroit.

"Vous pourrez ouvrir demain à nouveau, pour l'instant, Symryvvin a besoin de l'endroit dans une rencontre diplomatique."

Les quelques communs, apeurés quittèrent, le tavernier fit de même avant de regarder derrière pour apercevoir un sourire enfantin sur les lèvres du Maître d'Armes. Pharaun, heureux de voir des gens quitter en courant en entendant le nom de sa famille ne pouvait que s'en réjouir. Les larges épaules musclées du Maître d'Armes se levèrent dans les démarches obligatoires lorsqu'il expliquait quelque chose. Le langage drow se fait de beaucoup de signes ainsi que de mots.

"Jamais je n'oserais parler de la gente féminine X'Ianxin avant d'y avoir goûté. Je ne ferais jamais cet affront à la Grande Elthiriel, ou encore même à sa plus prolifique prêtresse, la grande incandescente."

Il s'imposa auprès d'elle qui était toujours assise à califourchon sur sa chaise. Seulement la tête pivotait en observant le guerrier qui dansait de ses pas autour de la prêtresse. Il s'approcha du dos de la Prêtresse, sans être subtil, pour ne pas faire craindre un soupçon de trahison, mais, accola son ventre sur le dos de Shar'Sknif. N'étant d'aucune façon menaçant, Pharaun glissa sa main droite vers les hanches de la prêtresse, et, qui sait ce qui arriverait ensuite.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Shar'sknif
Maison X'Ianxin

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 60
Féminin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 26 Juin - 00:20 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

Elle avait réussit à titiller le mâle assez pour qu'il rebrousse chemin. Jusqu'à maintenant, elle a l'avantage. Et ça na va pas changer de si tôt. Shar'sknif a toujours l'avantage, même quand elle perd. Mais elle n'a jamais perdu faut-il préciser. Elle ne bouge pas d'un cheveu, même quand il fait vider la place. Elle n'exprime rien en particulier, à part un amusement certain. Voir un si haut gradé de la Première Maison faire autant d'efforts pour une Grande Prêtresse certes, mais de trois Maisons en dessous, elle pourrait presque en être fière. Mais non, ce n'est pas de la fierté, c'est de l'amusement qu'elle dégage.

    - De la diplomatie, hein ?, sussure-t-elle quand le dernier drow quitte la place.


Elle ne bouge pas, n'esquisse aucun geste déplace, pour lui faire croire à une quelconque réaction positive ou négative. Mais techniquement, si elle ne se rebiffe pas, ce doit être positif, non ? Il le suit du regard quand il tourne autour d'elle, mais ne bronche pas quand il se glisse derrière elle.

Rare... enfin, quasiment personne ne laissait un autre se glisser derrière soi, sauf peut-être son supérieur quand on avait pas été gentil et qu'il ordonnait implicitement de ne pas bouger. Et encore moins un adversaire potentiel, pas plus que le Maître d'Arme de la Première Maison. Pourtant, Shar'sknif le laisse se glisser derrière elle, sans esquisse le moindre geste pour l'en empêcher. La main du Maître d'Arme se pose sur sa hanche, elle ne bouge même pas. Il pourrait la tuer. Mais elle dégageait assez d'assurance pour que ça devienne impossible de tenter le coup. Quelqu'un d'aussi stoïque ne pouvait que cacher quelque chose de terrible. D'ailleurs, à sa hanche, Pharaun ne peut pas ne pas sentir les minuscules stylets soigneusement insérés dans leurs étuis, parfaitement dissimulés. Ainsi, la Grande Prêtresse ne se baladait pas seule avec pour unique arme un poignard. Elle était loin d'être sans défenses. Ce n'est qu'au touché qu'il avait pu le constater et il y avait fort à parier que ce n'était pas la seule cachette.

    - Si vous êtes si prompt à assurer la qualité de vos mâles, c'est que vous les avez vous-même tous testé ? Ce n'est qu'à la fin de cette phrase qu'elle tourne la tête, pour plonger son regard rougeoyant de provocation dans celui du maître d'arme. Où alors est-ce parce que vous vous considérez comme le seul mâle digne de ce nom à Symryvvin ?


La question valait la peine d'être posée, n'est-ce pas ?
_________________


Revenir en haut
Pharaun
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2008
Messages: 90
Localisation: Trois-Rivières™, Québec
Masculin
Race: Elfe Noir

MessagePosté le: Jeu 26 Juin - 01:16 (2008)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar] Répondre en citant

"J'entraîne depuis des années les mâles de Symryvvin et je puis garantir leur qualité en tant que soldat, en tant que fidèle suivant, mais, non, je ne peux assurer sa viabilité sexuelle. Néanmoins, je puis dire que si je suis le géniteur de la plus prestigieuse famille de Chet Valsharen, je suis un mâle d'une qualité inégalable, Je suis sans contredit ce qui défini un mâle de qualité et, sur ce barême, je suis effectivement le seul qui en vaille la peine."

Le Maître d'Armes n'avait vraiment pas peur pour oser s'aventurer si près d'une créature si dangereuse. Les dagues étaient parfaitement dissimulées de la vue de n'importe qui, seul un toucher vraiment alerte décernait les fins stylets. Néanmoins, à moins d'un léger rire, il n'en fit pas de cas. Jamais ne s'était-il caché, Aemvehyrr à son fourreau il pourrait confronter un dragon. Il continua à promener sa main de la hanche de la prêtresse vers sa cuisse. Ce corps musclé mais fin aurait donné une envie folle à tous les communs, à tous les nobles, mais, particulièrement calme, Pharaun ne dit encore mot avant de poser sa deuxième main sur la hanche de l'incandescente. Si jamais c'était un piège, ce serait tellement facile pour elle de le refermer que ce serait alarmant. Néanmoins, calme et serein, le Maître d'Armes s'approcha de l'oreille de Shar'Sknif et sussura;

"Aimerais-tu que l'on fasse de la diplomatie?"

Le mâle semblait complètement enflammé, néanmoins, il était aussi calme qu'une bombe prêt à exploser...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:53 (2018)    Sujet du message: Dans un puit des plus normaux...[PV Shar]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chet Valsharen Index du Forum -> Le Bazaar -> Quartiers, Ruelles et Commerces de la Cité Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com